21 mars 2014

Droit de réponse



DROIT DE REPONSE


Madame, Monsieur,

Vous avez probablement reçu cet après-midi un tract distribué au nom de la liste « Solidaires  à gauche pour Trédrez-Locquémeau » menée par Joël le Jeune.

Vous avez peut-être été comme nous choqué-e du ton de ce tract comportant des attaques personnelles, diffusé à la hâte moins de huit heures avant la clôture de la campagne officielle.

Nous déplorons qu’une campagne qui était jusque-là restée argumentée et avec toutes les apparences de la normalité bascule au dernier moment dans des procédés dignes de la plus mauvaise presse à sensation.

Vous comprendrez que nous ne répondons à aucune des allégations contenues dans ce papier, alors que les propos tenus sont des attaques personnelles qui donnent matière à une action en justice.

La distribution de ce tract indigne risque de créer sur l’ensemble de la commune un climat de tension entre nous, habitants de Trédrez-Locquémeau, climat que nous avons eu à cœur d’éviter depuis 4 mois.

Nous vous laissons juges de la différence entre nos attitudes.

Votez pour la liste d’Isabelle Métayer,
« Pour Trédrez-Locquémeau, un choix, des projets ».

13 mars 2014

Dernière réunion publique


Une dernière réunion publique de la liste "Pour Trédrez-Locquémeau, un choix, des projets" se tiendra jeudi 20 mars à 20h30 à la salle polyvalente Louis Cado.

Ce sera une dernière occasion d’échanger collectivement sur ce que nous voulons pour Trédrez-Locquémeau avant l’élection, qui ne comportera qu’un tour. Quels leviers pour une réelle redynamisation? Comment accueillir de nouveaux habitants ? Comment consolider l’activité commerciale?  Quelle animation, quels événements, festifs ou culturels?
Nous pourrons parler aussi de ce que nous voulons pour la communauté d’agglomération. Quel type d’aménagement? Quelles politiques sociales? Quel sens pour ce nouvel échelon territorial de 29 communes – voire bientôt plus?

Au plaisir de vous rencontrer ou de vous revoir, le 20 mars!

7 mars 2014

Promouvoir le vélo utilitaire

L'association Tregor Bicyclette a interrogé les candidats aux municipales sur leurs intentions en matière de déplacement cyclistes.  
ICI les réponses de "Pour Trédrez-Locquémeau, un choix, des projets".

20 février 2014

Réunion publique à Locquémeau

Jeudi 27 février, 20h 30 à la salle polyvalente Louis Cado



Venez vous exprimer et vous informer sur nos projets!

Réunion publique à Trédrez

Mardi 25 février, 18h 30 à la mairie de Trédrez 
 



Venez vous exprimer et vous informer sur nos projets!

9 février 2014

Compte rendu de l'atelier du 28 janvier

ATELIER PUBLIC

Une quarantaine de personnes se sont déplacées mardi 28 janvier 2014 pour participer à l’atelier public à la salle Louis Cado.

POURQUOI UN ATELIER ?

Nous voulons construire notre projet, avec la  participation la plus large, parce que chacun a des idées, une connaissance de la commune, une situation personnelle et familiale, et que tous ces éléments gagnent à être mis ensemble, partagés et réfléchis. En confrontant les  besoins et les analyses diverses, on avance ensemble vers des solutions.

Nous avons défini trois axes de travail.

La Dynamique de la commune, parce qu’elle est la clé de son attractivité. Des emplois sont en jeu.

La Solidarité, parce que si les solidarités naturelles sont fortes, l’institution municipale a aussi un rôle à jouer dans ce domaine.


DEROULEMENT DE L’ATELIER

Les participants sont  assis autour de petites tables pour discuter entre eux. Chaque table travaille sur un des 3 thèmes ci-dessus.

Une feuille contenant  des pistes de réflexion sur le thème est distribuée à chaque participant.

Le rapporteur de la table expose à tout le monde ce qui a été dit à sa table. C’est par ce biais qu’il est gardé trace des échanges.


Après les remarques et questions des différentes tables, prolongement des discussions autour d’un verre. 
Les points principaux qui ont été discutés sont à retrouver en cliquant sur chaque thème :

 Dynamisme      Solidarité        Participation

PAROLES DE PARTICIPANTS
«La démarche est intéressante»
   «Il faudrait d’autres ateliers ; on n’a pas eu le temps de parler de tout»
«C’est trop court ; on aurait besoin d’approfondir »